PAGO AYLÉS

En octobre 2010, Pago Aylés est devenu le premier domaine de la région d’Aragón à obtenir la désignation Vino de Pago. Le domaine, situé à Cariñena, comprend 3100 hectares dont 80 sur lesquels sont plantés des vignes. Moins de la moitié des vignes poussent sur un sol rencontrant les normes de la désignation Pago.

Le système espagnol de classification des vins reflète le désir de s’assurer de la qualité de production et de l’expression du terroir, tout en respectant des exigences strictes quant au processus de production, de transformation et d’embouteillage.

La Loi espagnole sur les vignobles et le vin de 2003 a innové en introduisant les « Vino de Pago »: la catégorie la plus élevée pour un vin. Ces vins sont fabriqués à partir de raisins provenant des vignobles qui incarnent des caractéristiques singulières de sol et de microclimat, les distinguant des autres vins fabriqués dans la même région. En date de juin 2019, il n’y a que 17 domaines avec ce statut.

Pour Pago Aylés, les sols argileux et calcaire où se développent les vignes de Pago diffèrent significativement des autres de la région de Cariñena, assez pour que seule une partie des 80 hectares où la vigne est cultivée ait obtenu la désignation de Pago. L’âge des vignes (25-80 ans) et le climat de la vallée contribuent à la qualité des vins produits au domaine.

Bien que n’y étant pas tenu, il y a déjà plusieurs années que Pago Aylés a adopté l’agriculture biologique pour ses vins de Pago. L’irrigation est gérée à partir de l’eau de pluie accumulée dans d’énormes bassins de rétention, car la sécheresse et la chaleur intense rendent les conditions de croissance difficiles. À preuve, le thym et le romarin sont les principales plantes indigènes (ils poussent n’importe où!). Les vignes de Pago Aylés ne sont pas exposées à des insecticides ou pesticides. Pour contrôler les populations d’insecte, le domaine utilise des phéromones, selon une approche homologuée en agriculture biologique.

Les raisins sont vendangés la nuit pour conserver la fraîcheur, l’acidité et empêcher la fermentation précoce lors de la récolte.

Tous les efforts pour améliorer la qualité du terroir en lui permettant de retrouver son équilibre ont conduit à la décision en 2015 d’enclencher la reconversion à l’agriculture biologique à partir de 2016. Ce fut un petit pas compte tenu de tout ce qui avait déjà été fait, mais ces efforts ont porté fruit rapidement. Les connaissances approfondies acquises depuis les efforts déployés pour obtenir la désignation Pago ont simplifié la conversion, mais les résultats qui ont permis de mieux comprendre les différentes parcelles étaient significatifs et cruciaux pour observer des améliorations systématiques de la santé de la vigne et de la résistance aux ravageurs.

L’équipe de Pago Aylés, reconnaissant l’impact de leurs efforts, a décidé de créer deux nouveaux vins incarnant ce renouveau. Le premier a été créé en 2017, le second en 2018. Ce sont les Vinos de Parcela.

 

Vinos de Pago
Vinos de Parcelas
Aldeya Wines
Immortalis