Riesling Herrenberg Superior

Les vins Maximin Grünhaus Superior sont élaborés de pair avec leur penchant sec Große Gewächse, constituant ainsi le summum du portefeuille feinherb (demi-sec) chez Maximin Grûnhaus.
Au cours de la fermentation spontanée, certains foudres individuels «s’arrêtent» en cours de fermentation. En conséquence, le vin ne peut être étiquetté comme vin sec avec la mention Große Gewächse car le taux de sucre résiduel, d’un point de vue analytique, doit être sous 9 g/L.
Loin d’être un défaut, ces vins présentent des taux de sucre résiduel traditionnels qui s’équilibrent remarquablement avec l’acidité vive du vin provenant de la Ruwer. Le résultat est un vin qui a un goût presque sec, qui est équilibré même dans sa jeunesse mais qui a un potentiel d’évolution sur plusieurs décennies.

La star de l’année, un seul Fuder a été sélectionné pour le Herrenberg Superior en 2017. La plupart reconnaissent qu’il s’agit de l’une des plus belles expressions de ce style jamais produite chez Maximin Grünhaus et qu’il s’agit d’un de leurs vins le plus remarquable du millésime.

Le bouquet est dominé par le cassis, le citron vert, le litchi, l’ananas et des arômes subtils de fermentation spontanée qui s’atténueront avec le temps. La minéralité salée est présente au nez. L’ardoise humide et le parfum d’une brise de mer fraîche apportent beaucoup de fraîcheur. En bouche, se marient sel, citron, un peu de pamplemousse et une fine texture croquante. Le vin est parfaitement équilibré avec de l’acidité tranchante en présence de sucre résiduel sous une forme optimale. La texture, la complexité, la finesse et la minéralité du vin nécessitent une mise en garde contre le potentiel de dépendance pour ce vin. Vous avez été prévenus.

 

FICHE TECHNIQUE
Cépage: 100% Riesling
Vignoble: Maximin Grünhäuser Herrenberg
Type de sols: Ardoise dévonienne rouge
Gestion du vignoble: Pratiques organiques, sans certification
Rendement moyen: 40 hl/ha
Vendanges: Sélection manuelle
Date des vendanges: Octobre 2017
Vinification: Fermentation naturelle avec des levures indigènes
Alcool: 10.5%
Acidité totale: 8.5 g/l
Sucre résiduel: 18.3 g/l

Critiques du millésime 2017:

[94] Stuart Pigott (JamesSuckling.com)
Legally, this isn’t dry. However, in spite of that, it’s a wonderful dry wine for elegant fish dishes. Deep and complex with herbal notes and berries on the nose. Great tension, energy and minerality on the palate. Enormous aging potential, but it is already delicious.
June 2018

[93] Wine Spectator
Aromas and flavors of hops and salted butter open this Riesling to notes of nectarine and pear. The glossy texture adds to the charm. This is very complex but not flashy at the moment, so wait for the shell to break in several years. Best from 2022 through 2032.
January 2019

[92+] Fine Wine Review
Pure, good acidity and crispness for the vintage. Clear. just a little sweet— the concept of the Superior wines is not to force fermentation to full dryness, but rather to allow fermentation to go as far as it will on its own.
October 2018

[92] Mosel Fine Wines
This offers a beautiful nose of melon, grapefruit zest, apple, mint and spices. The wine is nicely fruity and elegant on the palate, where a touch of cream is lifted up by zesty acidity. The finish is beautifully smooth and full of promise. This just needs a little bit of time to shine.
June 2018