Kimera Espumoso Ancestrale, rosado (Pétillant naturel, ou Pét-Nat!)
80 % Garnacha, 20% Garnacha Blanca

 

 

Une continuité de la collaboration entre Luis Moya Tortosa et son ami Gonzalo Celayeta sous l’étiquette Kimera.

Les vignobles sont situés près de San Martín de Unx (Baja Montaña de Navarra; centre-est de Navarra) et cultivés selon des normes strictes d’agriculture biologique. Avec l’inexpérience de la gestion du dégorgement,  des nouvelles étiquettes plus difficiles à imprimer que prévu, les bouteilles mal adaptées à la ligne de remplissage, ce projet fut toute une aventure donnant de nombreux maux de tête à Luis et Gonzalo. Par contre, au-delà d’avoir travaillé très fort à cette réalisation et d’avoir beaucoup appris, les résultats sont exceptionnels et reflètent l’enthousiasme des partenaires dans cette aventure.

Il s’agit ici d’une cuvée élaborée selon la méthode ancestrale de production de vins mousseux, aussi connu sous le nom de pétillant naturel (pét-nat). Cette méthode consiste à mettre en bouteille du vin qui n’est que partiellement fermenté. La fermentation se poursuit en bouteille et le CO2 produit y est piégé. Après quelques mois en bouteille, le gaz est absorbé dans le vin sous forme de bulles et le pét-nat est prêt!

Le Kimera pét-nat rosé est élaboré à partir de 80% garnacha et 20% garnacha blanca provenant de sols argilo-calcaires à 600m d’altitude. Le vin a été fermenté en cuves d’inox jusqu’à ce que le moût soit à environ 24g de sucre par litre, puis embouteillé pour poursuivre la fermentation et la prise de mousse.

Le vin a été élevé sur lies en bouteille pendant 10 mois, puis dégorgé et complété avec le même vin qui a poursuivit une fermentation naturelle complète en cuve. Aucun soufre ajouté.

Environ 700 bouteilles produites pour ce premier millésime 2018.

Critiques

Millésime 2018

  • There are two sparkling wines, a rose and a white, of which I only tasted the white NV Kimera Espumoso Ancestral, part of the Kimera joint venture with his friend and winemaker Gonzalo Celayeta. Produced with grapes from the surroundings of the village of San Martín de Unx, 80% of the young Garnacha Blanca was unoaked and the other 20% aged in barrique for one year in an effort to add complexity and volume on the palate. They fermented it in stainless steel and put it in bottle when around 24 grams of sugar had not yet fermented, so it continued fermenting in bottle. It has a varietal nose with notes of waxy apples, hay and straw, with some yeasty notes. After 10 months in bottle, it was disgorged and refilled with the same wine, and the bottles have six to seven grams of residual sugar. It’s quite balanced, and the sugar feels integrated and counterbalanced by the acidity. It’s fresh and very pleasant to drink. They produced around 1,400 bottles, and the bottles are sold by both Luis Moya and Gonzalo Celayeta. Despite being grapes from Navarra, this is sold without appellation of origin. There’s no vintage date, but there is also no indication of disgorgement, blend or anything on the label, which will make it difficult to differentiate the different bottlings if they continue like this.
    90 pts — Luis Gutiérrez, The Wine Advocate #248 (Apr. 2020)